Une petite cyber-action....

Publié le par Hortensia

Deux petites minutes de ton temps pour nous aider

à réussir une cyber-action anti-agriculture industrielle

et pro-liberté d'expression

 

            Ebranlée par la gifle qu'ils se sont pris lors du procès du 29 janvier contre Euskal Herriko Laborantza Ganbara, la Chambre d'agriculture de Pau a cherché à prendre sa revanche et s'est débrouillée pour que la Chambre d'agriculture d'Ile et Vilaine attaque en justice (et sous une procédure d'urgence appelée assignation en référé) le site La Ferme en Vrille. L'assignation a été remise le lendemain de la relaxe d'EHLG et le procès devrait avoir lieu ce mercredi 15 avril à 9H30 au Tribunal de Grande Instance de Bayonne.

 

            L'équipe de la Ferme en Vrille (une bande de consommateurs en colère du B.A.B. qui refuse de se voir imposer des OGM, pesticides et autres cochonneries pour le seul intérêt des lobbies semenciers, agro-alimentaires et bancaires) compte bien faire échec à cette prétention de la Chambre d'Agriculture de Pau de prendre là une revanche et de sauver la face après sa déculottée du 29 janvier.

 

            Nous travaillons donc d'ores et déjà pour gagner juridiquement cette affaire et leur faire subir un second échec cinglant qui les calmera pour longtemps de ces procédures judiciaires à répétition.

 

            Dans le cadre de notre stratégie juridique, nous voulons démontrer que le référencement de ce site par les moteurs de recherche ne dépend pas de son nom de domaine ou de son titre et que ce référencement aurait été aussi important  avec un tout autre nom de domaine ou titre du site.

            Pour cela, nous avons besoin de l'aide du plus grand nombre pour arriver à faire référencer en quelques jours un nouveau site créé de toutes pièces pour établir cette démonstration-là, et pour organiser la résistance contre cette nouvelle tentative liberticide.

 

            Nous avons donc besoin, pour que notre opération marche, qu'un maximum de gens mettent en ligne -et cela le plus vite possible- sur leur blog, leur site, ou tout autre blog ou site le passage suivant, de manière intégrale, en faisant un copier-collé :

 

« Liberté d'expression en danger ! Solidarité !

La FNSEA et les Chambres d'Agriculture demandent la fermeture et la condamnation du site internet satirique LA FERME EN VRILLE (qui parodiait La Ferme en Ville) qui dénonce leurs politiques visant à imposer une agriculture industrielle, productiviste, intensive, les OGM, les pesticides, le toujours plus d'engrais chimiques et d'irrigation, les agro-carburants, le hors sol et la disparition des petites exploitations agricoles. Le site est assigné en référé au Tribunal de Bayonne ce mercredi 15 avril à 9H30 ! La résistance s'organise. Toute l'information sur le procès de la ferme en ville est sur le site. L'objectif est double : faire échec à cette tentative d'attenter à la liberté d'expression et dénoncer encore plus fort la responsabilité de la FNSEA et des Chambres d'agriculture qu'elle gère dans la malbouffe, le saccage écologique et la mort des petits paysans. Aidez nous à faire que cette tentative liberticide se retourne contre eux ! NO PASARAN ! Rendez-vous sur le site du procès de la ferme en ville : www.onlafermerapas.info. »


"Adierazpen askatasuna lanjeran ! Elkartasuna !

 

LA FERME EN VRILLE internet-gune satirikoaren hestea eta kondenatzea galdatzen dute FNSEAk eta Laborantza Ganbara ofizialek. Gune honek salatzen zuen FNSEA eta Laborantza Ganbaren politikaren ondorioak: laborantza industrializatua eta oldarkorra, OGMak, pestiziden erabilera, gero eta ongarri kimiko eta urestatze gehiagoren erabiltzea, agro-erregaiak,  lurrik gabeko laborantza eta etxalde tipien desagertzea. Gune hori Baionako Auzitegiaren aitzinera deitua da apirilaren 15ean, 9:30tan, auzi-lasterrean (référé).

 

 Gure ihardokitzea la ferme en ville  blogaren bidez antolatzen dugu. Helburua bikoitza da : adierazpen askatasunaren urratze saiakera hori porrotera ereman eta azkarkiago salatu FNSEA eta laborantza ganbara ingurumenaren sarraskiaren, laborari ttipien erahiltzearen eta gaizki jatearen arduradunak direla. Lagun gaitzazu askatasunen kontrako erasoa haien kontra itzultzen! NO PASARAN! Hitzordua la ferme en ville webgunean! »

 

Commenter cet article